Calcul retraite
bien préparer sa prochaine vie

 

Aides financières pour les personnes âgées


Des aides ont été prévues pour vous aider à payer votre hébergement, mais c'est à vous d'en faire la demande auprès des Administrations concernées. Elles peuvent vous être attribuées sous certaines conditions d'âge ou de ressources.

L'AIDE PERSONNALISEE AU LOGEMENT (APL)

Cette aide peut être accordée par la Caisse d'Allocations Familiales, si vous résidez dans une Maison de retraite publique ou privée, ayant passé une Convention avec l'Etat.

La liste de ces établissements est disponible auprès des Directions Départementales de l'Equipement.

Son montant, fixé en fonction de vos ressources et de vos frais d'hébergement, est versé directement à l'établissement où vous résidez, pour être déduit du loyer.

L'ALLOCATION LOGEMENT SOCIAL (ALS)

C'est également la Caisse d'Allocations Familiales qui pourra vous accorder cette aide, non cumulable avec l'APL, en fonction de vos ressources, de votre lieu de résidence et de vos frais de pension et ce, quel que soit l'établissement dans lequel vous résidez. Plus d'infos

L'AIDE SOCIALE

Elle est accordée uniquement à des personnes agées de plus de 65 ans, résidant dans une maison de retraite habilitée à recevoir des bénéficiaires de l'aide sociale.

La demande, déposée à la Mairie de votre domicile, sera examinée ensuite par une Commission d'Admission qui décidera du montant de sa participation financière, après avoir pris contact avec les enfants et petits-enfants du requêrant, ceux-ci ayant un devoir d'assistance.

Si l'aide sociale vous prend en charge, elle affectera 90 % de vos ressources aux frais d'hébergement et laissera les 10% restants à votre disposition, avec un minimum fixé chaque année.

BON A SAVOIR : L'Etat peut récupérer les fonds alloués : sur les donations accordées dans les 5 ans précédant la prise en charge par l'aide sociale, sur celles qui pourraient être consenties ensuite, et même sur la succession.

L'ALLOCATION COMPENSATRICE POUR TIERCE PERSONNE

Pour la percevoir, il faut présenter une incapacité de 80 % minimum et disposer de faibles ressources. Elle est attribuée par la COTOREP (Commission Technique d'Orientation et Reclassement Professionnel).

BON A SAVOIR : Un dépôt de garantie peut vous être demandé lors de votre entrée. Il est recommandé de faire stipuler dans le contrat, les conditions et délai dans lesquels la somme vous serait restituée, si vous partez.

L'ALLOCATION SPECIALE VIEILLESSE ET LE FONDS NATIONAL DE SOLIDARITE

Cette allocation est accordée aux personnes âgées de plus de 65 ans - ou de 60 ans en cas d'inaptitude - et sans ressources. Elle peut être complétée par le fonds national solidarité.

Ce dernier est versé par l'organisme qui paie l'allocation principale.

LES AVANTAGES FISCAUX

Votre état de santé nécessite un hébergement temporaire dans une maison de retraite médicalisée et vous avez plus de soixante-dix ans ?

Quelle que soit la durée de votre séjour, vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôts égale à 25 % du montant de vos frais d'hébergements, dans une limite fixée chaque année pour votre logement, son entretien et vos repas (à l'exception des autres prestations, des frais médicaux et paramédicaux).

Si votre conjoint séjourne avec vous, cette réduction sera appliquée pour le couple et non pour chacun des époux. Si vos frais d'hébergement sont réglés par vos enfants, ce sont eux qui bénéficieront de la réduction d'impôt.

Cet avantage est étendu à toutes les personnes qui ont perdu tout ou partie de leur autonomie et dont l'état nécessite une surveillance et des soins médicaux (exemple : alzheimer) et ce, quel que soit leur âge.

Derniers articles

Rentabilité des maisons de retraite

Aides financières

Ce nom de domaine est en vente sur DomainePremium.fr


 

|Contact |Tous droits réservés : Calcul-retraite.com